Warning: The application is currently in its beta version.
Pocta k sedmdesátým narozeninám univ. prof. dra Augusta Miřičky. Praha: Nákladem Československé společnosti pro právo trestní, 1933, 469 s. (Zvláštní otisk ze Sborníku věd právních a státních, 33 (1933), č. 3-4).
Authors: Stieber, Miloslav
Miloslav Stieber, professeur à l’université Charles IV de Prague: L’inégalité devant le juge pénal.
Dans l’histoire du droit, on trouve des régimes de peines différents pour les diverses classes sociales. Ainsi, dans le droit romain, on trouve une distinction entre les »honestiores« et »huniiliores« et de même entre les diverses peines qui leur sont infligées, Le droit pénal commun a adopté cette distinction pour la noblesse et on est parvenu aux peines des nobles (poenae nobilium). Mais on n’a pu accorder ce privilège à un noble ayant commis un crime contre la Majesté, un sacrilège, un brigandage ou, un vol. La jurisprudence a ainsi restreint ce privilège de la noblesse et les codes des souverains absolus l’ont suivie. Ce qui est encore reste, l’égalité de l’homme devant la loi d’après le droit naturel et les idées de la révolution française l’ont supprimé. Mais on revient aujourd’hui à faire de nouveau une distinction qui va encore plus loin. On veut individualiser les criminels et de mšeme les peines qui leur devraient être infligées.
Citace:
STIEBER, Miloslav. L’inégalité devant le juge pénal. Pocta k sedmdesátým narozeninám univ. prof. dra Augusta Miřičky. Praha: Nákladem Československé společnosti pro právo trestní, 1933, s. 483-483.